Léo Plastaga | Cercle 8 | Le Baroquoïde | Compositeur | Installations Sonores | Musique CD | Videos | Divers | Les Musarts


léo PLASTAGA PRESENTE :

Le BAROQUOÏDE

VIDEO /DEMO

VIDEO YOUTUBE: musique pour perçeuse

 

1/ Léo Plastaga, musicien, compositeur, bidouilleur sonore, propose un concert où l'oeil, l'oreille, la pensée et le corps sont conjointement sollicités.

skelette
 
VIDEO du SQUELETTE
2/ La technologie qu'il utilise passe de la modernité du numérique aux rudimentaires bricolages d'objets de récupération détournés de leurs fonctions.


 
3/ La musique, alternant compositions, expérimentations sonores et "sketches" musicaux, peut s'apparenter à l'électro et la techno seulement parce qu'elle en utilise les mêmes outils (sampler, synthétiseur,...) mais elle se joue des étiquettes, chaque pièce abordant un thème précis et un travail différent ne constituant pas un style ou un courant particulier. Les sons utilisés proviennent du monde entier comme du quotidien. Ils sont remaniés, détournés et deviennent ainsi matière à réflexion, méditation.

VIDEO sur YOUTUBE: et hop!


 

 4/ Sur scène le design de l'ensemble oscille entre le High-tech et l'Art Brut. Leo Plastaga aime s'entourer d'objets hétéroclites pour se retrouver dans son propre univers. Pour lui ces objets ont une signification et par leurs manipulations ils deviendront les déclencheurs sonores ou visuels d'une histoire qui sera servit par la musique qui en résultera.

Les machines ont-elles une âme ?

TOURNE BROCHE SONORE SERVANT A L'INTERPRÉTATION  DU MORCEAU:      LA VACHE FOLLE.

 

bateau
 

EXTRAITS DE PRESSE:

Leo PLASTAGA, le cirque musical.
Un mariage d'humour.
Chez léo , la musique et le spectacle sont des moyen de  (se) faire plaisirs, sans limite, en mélangeant des genres à priorie   opposés: la musette et la techno, les chants religieux et les bruit  courants. Cela donne une sauce aigre douce, bourrée de gadgets et d'humour, tantot grave tantot riguolarde. ON se retrouve dans des limbes surréalistes, chez DALI ou DADA chez PIAF ou KUBRICK, un peu partout, surtout ailleurs.  Le malaise est désamorcé par des gags visuels sonores, un bateau manége, le robot cosmique attaque les chaussure lambada, un skelette mecanique qui danse, un poupon de plastique manchot dont la tête tourne.

Vincent JUGE.


 


VIDEO sur YOUTUBE: L'usine





 

EXTRAIT DE PRESSE :

parut lors des préselections du printemps de Bourges 99.

Léo PLASTAGA, bidouilleur de génie, sorte de géo Trouve tout de l'électro-rock expérimental de l'extrême et du dérisoire qui,d'une confondante économie de moyens, tire un maximum d'effets, pratiquant un sampling thématique à cent lieues de l'arbitraire et de la gratuité qui règnent trop souvent dans le genre.
Il faut mentionner l'humour de corrosif de léo PLASTAGA, qui "s'autosample" sur scène, lui, sa poubelle, ses boîtes à vaches, son bric à brac improbable, pour produire une techno inventive et racée.

Frédéric GUIDON.

 

leo@plastaga.com
 

RETOUR AU SOMMAIRE